07 octobre 2007

Avec ou sans ?




Travailler au sein d'une entreprise française, avoir un bureau, des collègues, être rompu au traditionnel « métro, boulot, dodo » : c'est le rêve de centaines de jeunes françaises musulmanes portant le voile. Un rêve qui peine à devenir réalité. Pourtant, ce ne sont pas les talents qui manquent. Avocates, spécialistes en droit international, infirmières, médecins, etc., les femmes musulmanes voilées sont « riches en compétences », comme le souligne t elle-même Horia Demiati spécialisée dans l'audit financier.
Je vous cite Madame en me demandant pourquoi vous tenez absolument à me faire savoir que vous êtes croyante musulmane et désireuse de vous vêtir ainsi qu'une certaine lecture du Coran vous demanderait de le faire , le tout par pruderie ? pour être respectée ? ou pour fonctionner avec d'autres règles que celles de la République ?

Il n'a été légiféré sur le port du foulard que dans le domaine scolaire , doit- on légiférer dans d'autres domaines ? Ne sommes nous pas adultes et capables de nous comporter avec logique et respect les uns vis à vis des autres ?

Votre refus de banaliser votre présence dans les pièces communes d' un gîte vosgien par le retrait de votre foulard , la plainte qui s'en suivit, ne fait que renforcer chez moi la probabilité de vous voir prochainement demander, comme le laissent supposer vos paroles ci-dessus , une journée réservée aux femmes dans la piscine publique que je fréquente , l'interdiction de présenter du porc à la cantine de l'école publique ou se trouvent nos enfants et l'obligation d'adapter les horaires de travail pendant le période du Ramadan dans le code du travail .

Je concède volontiers qu'il serait urgent de mettre en application la loi de 1905 , séparant l'Etat du religieux ,
de toutes les religions et de définir le champs d'application de chacune des deux parties .

Ces supputations sur vos demandes par rapport à mes convictions de citoyenne laïque , athée , vivant sur le même territoire que vous , fréquentant les mêmes institutions et aménagements que vous, me conduisent à penser que c'est à ma liberté que vous portez atteinte en formulant ces demandes . Pour autant je pétitionnerai avec vous pour que vous puissiez pratiquer votre culte si c'était nécessaire .

Mais au delà de ma liberté , c'est le mépris et l'affront que vous faites à toutes ces femmes militantes et croyantes comme vous qui se sont battues et qui se battent encore pour que la femme que vous êtes puisse avoir le droit de porter plainte
aujourd'hui pour un soi disant acte de racisme à votre encontre .

Si je peux comprendre le refus de prestation , j'ai du mal à voir dans la demande de Fanny Truchelut ,pour vous accepter dans son gîte, un acte de racisme .

Je ne doute pas , Madame, que vous saurez si vous obtenez réparation d'une manière sonnante et trébuchante , mettre cette manne au profit de vos soeurs proches ou lointaines qui souhaiteraient elles se débarrasser de cet élément vestimentaire qui les privent de liberté .

L'appartenance à une religion de plus en plus exprimée par le port de signes extérieurs dans l'espace public et les contraintes qui les accompagnent me pose questionnement. Je me demande pourquoi ce qui devrait être du domaine du privé se retrouve affiché en plein jour si ce n'est dans le but de convaincre et d'imposer ces contraintes religieuses à tous .

Je ne peux que constater la similitude du discours des figures représentatives des différentes religions confondues pour dire que si l'on veut éviter les dérives d'une religion , il faut aider l'autre .

Ni vous , ni moi ne sommes dupes de la finalité de ce combat " foularistique " moralisateur et réducteur dont vous vous vêtez , conclusion d'une démarche spirituelle d'après certaines personnes et qu'il me faudrait reconnaître et accepter en tous lieux .

Tout ceci n'est que fiction , le MRAP , la LDH et la LICRA ne se sont pas portés partie civile , Ils avaient des actes de non respect des droits de l'homme beaucoup plus graves à défendre . Ils savaient que Madame Demiati retirerait sa plainte après une entrevue avec Madame Truchelut, elles conviendraient, toutes deux , s'être mal comprises .

Je termine la lecture de ce fait divers ...Il est temps de me rendre à l'office du soir .... au café du coin pour " refaire le monde " .

et pour ceux qui souhaitent passer de la fiction à la réalité je vous conseille de lire ripostelaique.com sur le sujet .

4 commentaires:

catherine a dit…

Plus qu'une tenue vestimentaire ou la pratique hypocrite de cultes religieux quels qu'ils soient je pense que c'est la sincérité des cœurs qui est importante si l'on est croyant. Malheureusement l'ostentation est devenue une sorte de prosélytisme. Et qu'on ne me dise pas qu'il s'agit là de faire preuve d'humilité alors qu'au contraire on devient le point de mire de la société.
Je pense comme toi que notre pays doit rester laïque.
Bon je ne suis pas sure d'avoir bien exprimé ce que je ressent sur ce sujet.

Jeanmi a dit…

Ah merci Marianne pour ce billet d’humeur
Coluche disait, en parlant de Khomeiny : "L’inventeur du Moyen-Âge" Il ne savait pas combien il avait raison. Les islamistes ont bien inventé la machine à remonter le temps en stabilisant l’aiguille sur -1400 ans. Toutes ces pauvres gamines voilées ne savent pas combien elles sont instrumentalisées par des fous furieux qui voudraient nous faire vivre en France comme temps d’un prophète qui rougirait de la connerie de ses fidèles, s’il revenait faire un tour sur terre. Mais bien sûr là n’est pas la question, la véritable question est le danger de mort de la démocratie et de la république honnie tant par une certaine droite française que par les enturbannés. Cette vieille droite maurassienne qualifie la République de "Gueuse" depuis sa création. Elle est en danger assez régulièrement. Quelque fois ses ennemis gagnent pour quelques années, comme avec les quatre années de "l’état français". Quelques fois ils perdent, comme avec le putch de vieilles badernes attachées à l’empire colonial. Au final la gueuse gagne, mais que de sang et de larmes pour la rétablir. De plus elle s’appelle Marianne et nous sommes encore beaucoup à l’aimer !

Jeanmi

Minna a dit…

Et en quoi cela vous dérange que ces personnes portent un foulard ?

Marianne a dit…

En rien,MINNA sauf lorsque qu'un conseiller municipal procéde au mariage civil d'une femme voilée , sauf lorsque le port du foulard se veut le drapeau de règles de vie qui ne correspondent pas aux régles de la République et annonce le désir de surplanter les lois de la République en demandant de le porter en tous lieux et en toutes circonstances . Je ne demande qu'à me tromper !