21 octobre 2007

Et aujourd'hui , ils sont derrière les grilles

l'expo photo de Kevin Kling au Luxembourg " Enfants du Monde" qui s'est déroulée du 14 Septembre 2006 au 09 Janvier 2007 .
Ils étaient exposés sur les grilles du jardin du Luxembourg , ils se retrouvent dans des centres de rétention . Ce sont les mêmes enfants .

Du blog Vive le feu de Sébastien Fontenelle
Ad nauseam...

Les traqueurs d'enfants sont les mêmes qui veulent que nos écoliers apprennent que Guy Môquet, fusillé communiste, était un "compagnon", plutôt qu'un "camarade" - et naturellement, tout ça est cohérent.

Communiqué de presse de la Cimade trouvé sur le blog d' oxygène.webou.net

L’implacable course au chiffre quand l’administration place des enfants en rétention

19 octobre 2007

Pour atteindre l’objectif de 25 000 reconduites à la frontière pour l’année 2007 fixé par le ministère de l’Immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du codéveloppement, plus rien ne semble arrêter certains services de police :
  • Jeudi 18 octobre : un bébé de 3 semaines et ses parents ont été arrêtés et placés au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes-Saint-Jacques-de-la-Lande.

  • Mercredi 10 octobre : un enfant handicapé moteur et mental et ses parents ont été arrêtés et placés au CRA de Toulouse-Cornebarrieu.

  • Jeudi 4 octobre : une petite fille de 3 ans et sa mère ont été arrêtées placées au CRA de Lyon-Saint-Exupéry.

  • Jeudi 4 octobre : une jeune femme enceinte a été arrêtée et placée au CRA de Cayenne-Rochambeau en Guyane. Après avoir été transférée en urgence à l’hôpital, elle a accouché d’un fœtus mort.

  • Jeudi 4 octobre : une petite fille de 15 mois et sa mère, enceinte, ont été arrêtées et placées au CRA de Toulouse-Cornebarrieu. La mère perdra ses jumeaux le lendemain.

Tout ceci se passe loin de chez nous , dans un autre pays , dans un autre monde .....nous ne pouvons rien faire ! et si nous le pouvions, que ferions nous ?

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Que faire ? En parler et rien car ils risquent de nous mettre en péril notre sécurité et nos avantages sociaux .

Jean a dit…

La France met chaque jour une gifle aux droits de l'homme, que dire des droits des enfants !