04 octobre 2007

A la manière de .....

En attendant la plasticienne pour animer les ateliers j' ai fait appel à mon imagination . J'ai pensé faire oeuvrer les enfants à la manière d' Arcimboldo ( exposition au Musée du Luxembourg jusqu'au 16 janvier 2008).
Juste pour les inciter à aller voir l'exposition !!!
Visuel de l'exposition en cours
Pour illustrer mon propos je pris le magazine AZART que je laissais sur la table en libre service mais oh scandale ! j'avais oublié qu'il se trouvait également une reproduction de
" A l'origine du monde " de Gustave Courbet .
(exposition AU GRAND PALAIS du 13 octobre 2007 au 28 janvier 2008 ) dans ce même magazine .

Des fruits , légumes et autres denrées d'Arcimboldo , nous passâmes à l'anatomie féminine pour expliquer " A l' origine du monde " tableau qui 140 ans plus tard provoqua dans un quartier de banlieue parisienne , par un calme après -midi , une mini polémique entre des mamans de plusieurs origines ethniques et une bénévole un peu démunie .

J'ai expliqué comme j'ai pu le pourquoi de ce tableau , le pourquoi du titre en ignorant volontairement le coté anarchiste et révolutionnaire de ce peintre , Gustave Courbet , oh combien sublime dans ses actes et dans ses oeuvres .

Il participa activement à la Commune de Paris et fut condamné à payer la réfection de la colonne Vendôme dont il avait demandé le déboulonnement mais auquel il ne participa pas .

Les enfants ont ri devant ce tableau mais pas plus ...

Tout va bien , je n'ai pas trouvé l'incident relaté dans le Parisien de ce matin !

Une ébauche de nos réalisations à la manière de......




Ouf , Martine , la nouvelle plasticienne arrive mercredi prochain !

3 commentaires:

L'Alchimiste a dit…

Que dire de "L’origine du monde", qui n’a déjà été exprimé ?
Émotion devant le plus grand mystère de l’Humanité, aucun homme ne reste indifférent devant ce que certains appellent "la Porte basse" (les initiés me comprendront), celle où l’on se fait tout petit pour sortir, plus tard, celle devant laquelle nous restons modeste pour entrer. Fanfarons, faux culs, rigolards, culs bénis ou enturbannés, la nature sans voile doit nous rendre humbles.
Les plus grands de ce monde l’ont acquis pour le garder caché. À présent il est "ouvert" à tous. C’est l’Athanor où se transmute la "prima matéria" en Or Philosophale.

L’Alchimiste

Marianne a dit…

Vous évoquez la porte basse avec élégance Monsieur l'Alchimiste , c'est un plaisir de vous lire .

Anonyme a dit…

J'irai voir l'exposition de Courbet. Entièrement d'accord avec vous , c'est un grand peintre et un grand homme .