20 novembre 2008

Du placard aux poupées

Une petite visite à la MAS à la fin de l'atelier pour constater que le placard pour ranger pinceaux et peintures était plus que nécessaire .

Rappelez vous avant le rangement c'était la méthode " Le père noël est une ordure ", on ne peut que se réjouir de cette amélioration .
Donc je suis arrivée, l'atelier se terminait . J'ai pu discuter deux minutes avec les participants et prendre quelques poupées en photo.
Je suis repartie mécontente , gênée , regrettant d'être venue .




L'activité existe depuis 2001 . Elle permet d'amener l'extérieur à l'intérieur de cet établissement ce qui était à l'origine le but que je recherchai en mettant en place cet atelier .

Ce matin sur France Inter le titre du livre de Charles Pasqua "Ce que je sais "m'a fait sourire , un sourire crispé . Quel rapport ?

2 commentaires:

Florence a dit…

Les choses s'améliorent, je savais qu'avec la nouvelle structure : la maison du handicap tout devenait plus facile même le rangement des pinceaux et peintures .

patriarch a dit…

pour faciliter l'accés à tous les handicaps, ce doit être assez casse- tête. Non?

Bonne fin de dimanche.