29 novembre 2008

Ensemble tout est possible


même le pire .........

Un ex-PDG de Libération en garde-à-vue:
"Je me suis retrouvé en slip"
Extraits du blog de maitre EOLAS : reportage de terrain

À quelque chose malheur est bon : cela rappelle que ces lois qu'on ne trouve jamais assez dures quand elles frappent autrui, elles s'appliquent à tout le monde. Et un jour, elles peuvent aussi s'appliquer à vous. Vous verrez comme elles vous protègent, ce jour là.

Dans mon entourage deux personnes ont été mises en garde à vue , l'une d'elle s'est suicidée au sortie de la garde à vue et l'autre relate cette "expérience" comme la plus abjecte qu'elle ait eu à vivre .

et sinon le 7 novembre l'actualité , c'était aussi cela .......

La secrétaire d'Etat française aux droits de l'Homme, Rama Yade, a remis aujourd'hui à l'Agence spatiale européenne (ESA) un exemplaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme pour qu'elle soit placée en orbite, a-t-on appris auprès de l'ESA.

Mme Yade a remis le texte au directeur général de l'ESA Jean-Jacques Dordain, pour qu'il soit placé à bord de la navette américaine qui doit décoller le 14 novembre, avant d'être conservé à bord du laboratoire européen Columbus de la Station spatiale internationale (ISS).

Si tout va bien, la Déclaration universelle orbitera autour de la Terre pour le 60ème anniversaire de son adoption par l'assemblée générale de l'ONU, le 10 décembre prochain.


D'aussi loin , je ne suis pas certaine qu'elle soit lisible , alors la mettre en application ........

Juste un rajout , je suis ravie d'être et de vivre dans un pays qui a une justice et l'applique mais lorsqu'elle s'applique de cette façon, je m'inquiète .

11 commentaires:

patriarch a dit…

Elle aurait été plus utile, distribuée en pleine assemblée, et à tous les membres, à l'ONU !!!

Martine a dit…

Les gardes à vue deviennent de plus en plus monnaie courante pour des broutilles mais une interpellation musclée avec commentaires puis gâterie de la fouille à corps pour diffamation et non réponse à convocation , bravo la justice ! Nous vivons une époque formidable .

Boutoucoat a dit…

Vendredi, nous nous promenions sur une belle plage de chez nous ( une blogueuse du coin et moi ) et là au bout du monde, nous nous demandions si nous étions encore en France, pays des droits de l' homme . Sur cette belle plage si tranquille, oui, mais à la lecture de la presse quotidienne et des blogs, surtout de ces dernières semaines il me vient comme un doute .

Anonyme a dit…

Trop fort les droits de l'homme en orbite

Jeanmi a dit…

Et celle de 1793, personne n’en parle, elle est pourtant la matrice de la seconde ! Le nabot corse a piétiné la première, le nabot bing-bling ferait-il la même chose avec celle de 1948 ?

Marianne a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marianne a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marianne a dit…

@ Patriach cela fait plaisir de voir que vous n'êtes pas passif devant les événements .

@Martine Chut , profil bas et tout ira bien .

@Boutoucoat superbes santiag sur ton blog que je verrai bien botter l'arrière train de quelques individus , tous sexes confondus . Elles arpentent les plages bretonnes , je les envie.

@ Jeanmi, attention pas de nom car vous pourriez vous retrouver à apprécier l'index vengeur d'une fouille à corps.
Franchement mettre en orbite la déclaration des droits de l'homme pour commémorer l'anniversaire , il y a 60 ans , de son adoption par ONU, c'est , de la part de notre charmante secrétaire aux droits de l'homme une preuve de son incapacité à faire une véritable action concernant cette avancée pour les droits des hommes que ce gouvernement auquel elle participe bafouent tous les jours .

Les droits de l'homme prennent de la hauteur et personne ne parle de l'initiatrice de cette initiative. Bon Rama j'ai fait ce que je pouvais pour que le monde entier salue ton action en regardant le ciel le 10 décembre avec des étoiles d'espoir dans les yeux .

Laurent a dit…

La justice est devenue folle , même Eienne Mougeotte s'indignait sur France inter aujourd'hui . Quand à MaM elle refait l'histoire car ce n'était pas à six heures mais à six heures quarante cinq que la police a tapé à la porte . Et qui est assermenté dans l'histoire et dis la vérité , je vous le donne en mille ? Je vais m'acheter une longue vue pour regarder la déclaration des droits de l'homme en orbite

Spectateur a dit…

L'envoyer en orbite, La Déclaration des Droits de l'Homme (et de la Femme :)),c'est un peu la balancer négligemment par dessus son épaule (La déclaration, pas la femme).
Il va encore falloir qu'il remette de l'ordre là dedans.

PS : C'était un journaliste de QueChoisir qui testait la justice ?

Anonyme a dit…

" Le doigté "de la police s'est exercé sur un journaliste , tant mieux , on en parle !