20 août 2007

Tuée non juste reconduite

Le frôlement de ces pattes dans mon cou provoqua un réflexe violent de mon bras . Elle chuta de mon dos et se retrouva toute disloquée à mes pieds. Morte ? non , dés qu'elle reprit forme , Je la portais à l’extérieur manu militari !

Un environnement désorganisé l'avait inciter à migrer vers l'intérieur ….. dans mon peignoir de bain malgré les risques encourus. Elle prit ma fenêtre ouverte comme une invitation à me rejoindre .

Elle ne pouvait pas savoir que j’appliquais les nouvelles règles concernant les intrus sur mon territoire et que n’ayant pas encore atteint l’objectif pour 2007 de 25000 araignées reconduites vers le jardin , aucun angle ni recoin de la maison ,depuis peu , n’échappaient à mon contrôle , alors se cacher dans mes vêtements , quelle mauvaise idée ….

J’espère qu'elle a compris le message . Si elle insiste pour revenir ,je me verrai dans l’obligation de gréer mon territoire de caméras de surveillance et même d’ envisager la construction d' un mur infranchissable pour les individus de son espèce .

Toute ressemblance avec des faits réels ne pourrait être que fortuite .

Ce matin j'ai bien cru que j'avais tué une araignée !



Araignée

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Araignée du matin chagrin ...heureusement il n'y a pas eu de mise à mort .

anita a dit…

J'ai bien ri.
J'ai aussi ce genre de prévenance avec les araignées.
Par contre, si quelqu'un, un jour décide d'élever un monument aux escargots morts en allant conquérir le dalhia suprême, je suis bonne pour aller griller de remords en enfer. J'extermine bio, mais j'extermine.