28 août 2007

Une vingtaine de pingouins


Que les Gracques soient remerciés car moi, la sans diplôme , l'inculte, la Louise Michel de banlieue , ils m'ont obligée à aller consulter Internet pour connaître le pourquoi de ce nom.
Se regroupent sous cette appellation une vingtaine de pingouins pour la plupart énarques socialistes qui ne doivent pas se prendre que pour des nuls et souhaitent , comme ces deux romains , réformer le parti socialiste .

A savoir si leur initiative d'union entre l'UDF et le PS a une chance de voir le jour ? l'avenir le dira mais si je me base sur l'histoire des Gracques de la période romaine c'est pas gagné .

Quand le petit timonier préconisait de supprimer l'ENA , attention je me retiens car je finirai par lui donner raison . Heureusement la présence de Philippe Val parmi les Gracques apporte la touche comique du clown qui vieillit mal à ces penseurs de la gauche caviar en mal de sauver l'humanité souffrante .

Beaucoup de ces Gracques sont passés , regardez leurs CV , à des postes de décideurs ou ils auraient pu faire valoir leurs idées .

Allez , soyons optimistes , personne n'a de solution , nous sommes dans la m...... et il y en a pour tout le monde sauf que pour une fois les pauvres seront les premiers servis .

Il est urgent que je reprenne mon pinceau .

Les Gracques

Tibérius Sempronius Gracchus et son frère Caius Sempronius Gracchus surnommés les Gracques sont deux hommes d'État romains.

Issus de la nobilitas plébéienne, fils du consul Tiberius Sempronius, petit-fils de Scipion l'Africain, ils sont renommés pour leur tentative infructueuse de réformer le système social romain.


Les Gracques



L’aîné, Tibérius Sempronius Gracchus et le cadet, Caius Sempronius Gracchus, fils de Tibérius Sempronius Gracchus et de Cornélie, fille de Scipion. Tous deux furent successivement les chefs du parti populaire, qu’ils soulèvent en qualité de tribuns, contre les nobles. Tous deux échouèrent et furent tués dans la lutte.

Tibérius Sempronius Gracchus (162 - 133 av. J.-C.), haruspice à dix ans, tribun à dix-sept, eu une carrière prestigieuse. Sensible aux idées du philosophe grec Blossius de CumesCumesCitée antique grecque, au nord de l'actuelle Naples, fondée par les Chalcidiens., il entreprit des réformes agraires, rétablit la petite propriété, ce qui provoqua la colère des patriciens. Le peuple lui-même se rangea du côté des aristocrates. Il est assassiné au cours d’une émeute avec trois cents de ses partisans.

Caius Sempronius Gracchus (154 - 121 av. J.-C.), voulut venger son frère et continuer ses réformes. Trois fois tribun de la plèbe, ses mesures impopulaires provoquèrent des émeutes.

Version imprimable de cet article

4 commentaires:

anita a dit…

Oui, souvent, quand ils sont aux manettes, les pingouins ressemblent aux manchots.

Marianne a dit…

Bien vu Anita , c'est toujours un plaisir d'avoir vos commentaires .

Moukmouk a dit…

Même commentaire qu'Anita, ces manchots assez sots n'ont rien à voir avec les pingouins, qui eux nous pèsent beaucoup moins sur le moral. (un pingouin c'est autour de 2 kilos, les manchots de 20 à 40).

Anonyme a dit…

postcards alchymars invasive orbital examiner pathfinder ashmore innovatively assertion rescued technique
masimundus semikonecolori