10 mai 2008

Olympisme et politique

Tommie Smith (au centre) et John Carlos (à droite) levant leurs poings durant les JO de Mexico 1968

Tommie Smith (au centre) et John Carlos (à droite) levant leurs poings durant les JO de Mexico 1968 pour dénoncer la condition des noirs aux Etats unis .

Plus ringard , tu meurs ...... source : WIKIPEDIA
La flamme est allumée au cours d'une cérémonie par des femmes vêtues de tuniques similaires à celles portées par les Grecs de l'Antiquité. La cérémonie se déroule à Olympie, en Grèce, à l'aide de rayons du soleil concentrés par un miroir parabolique. La flamme sacrée est communiquée à une torche qui est portée, si possible à pied, vers la ville organisatrice des jeux. La grande prêtresse ( vierge j'espère ) remet elle-même le flambeau au premier relayeur.

Origine plus glorieuse , tu ne peux pas espérer !

Sur une idée de Carl Diem, retenue par Joseph Goebbels, le premier relais avec la torche a eu lieu lors des Jeux Olympiques d'été de 1936 à Berlin


A la lecture des événements , tu pleures .......
A dix jours du début des Jeux le 2 octobre 1968 ( il y avait urgence ) le massacre de Tlatelolco, sur la place des Trois Cultures, à Mexico, une manifestation pacifique d'étudiants a été réprimée dans le sang . On estime les victimes à environ 300 morts sans compter les disparus et ceux qui furent incarcérés pendant des années .

Le CIO imperturbable maintint les JO en 1968 comme il le fera en 2008 .

Je ne suis pas pour le boycott des JO, le Dalai lama ne le demande pas, mais je me pose des questions sur les valeurs de l'olympisme et sur la gestion de cette grande messe sportive .
http://www.olympic.org/fr/organisation/index_fr.asp

4 commentaires:

Moukmouk a dit…

La voie du sport olympique c'est la manifestation de la voie du guerrier. Par l'ascèse, et la douleur je deviendrai celui que l'on craint, le plus fort le plus rapide, pour la plus grande gloire de mon maitre.

Ce qui m'attriste c'est que le maitre est maintenant Coca-Cola, Visa, et les armes d'abêtissement massif. Avec Spartes, Athènes, ou le 3ième Reich, le danger était le même mais plus évident.

Minna a dit…

On peut se poser la question de la façon dont sont attribués les JO. La photo des athlètes noirs gantés de noir de Mexico a de la gueule.C'est certain que c'est une vitrine momentanée sur le monde qui permet de faire passer des idées . Attendons de voir ce que feront les
participants et futurs médaillés . Une action ponctuelle , en life sur le terrain sera plus porteuse que toute l'agitation actuelle et surement pas sponsorisée .

Jeanmi a dit…

Ah les jeux olympiques ! Jeux où business et politiques s’affrontent toujours plus haut, toujours plus vite, toujours plus haut ! M Samaranch en a été le meilleur représentant, le plus symptomatique de la dérive mafieuse; il a réussi, avant son départ à placer tous ses représentants au comité olympique. Comité sourd, aveugle et muet comme les 3 petits singes. Mais pourquoi n’ont-ils pas choisi la Birmanie ? Voilà un pays à la hauteur de l’estime de cet ancien franciste de Samaranch !

Laurent a dit…

Les membres du CIO doivent respecter la charte des JO . Il est intéressant d'aller en lire le contenu .