19 mai 2008

Redeker, Voltaire et n'importe quoi !


Une insomnie me mit devant la télévision dans la nuit de samedi à dimanche écoutant un tribunal pitoyable faire des remontrances à un vilain philosophe, professeur ayant commis un papier rémunéré sur l'islam dans un journal qu'il me faudrait reconsidérer comme brûlot révolutionnaire pour avoir osé le publier: le Figaro .
De ce courage inconscient s'en suivi une fatwa contre le rédacteur de l'article et une mévente en Tunisie et au Maroc du brûlot papier sus nommé .

Je pose le décor du tribunal familial( il n'était pas encore pitoyable ) Eric Zemmour, Eric Nolleau, Pascale Clark, Richard Bohringer, Eric Metayer et Hugues Aufray. Comme président du tribunal, genre conseil de famille bon chic bon genre , siégeait Laurent Ruquier .

Le réprimandé , auquel le tribunal reconnaissait le droit de s'exprimer mais pas avec n'importe quels mots , Robert Redecker , venait pour un livre dont le sujet m'intéressait beaucoup moins: le football.
Mais comme les reproches semblaient s'orienter sur cet article ancien« Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ? dans le Figaro Redeker y écrit: L’islam essaie d’imposer à l’Europe ses règles » , article qui généra en son temps polémique et ire des musulmans pratiquants et grands lecteurs ( j'en doute) du Coran , je restai devant le poste . La perspective d'un échange enrichissant m'intéressait . Je différai l'absorption du breuvage qui devait me permettre d'éteindre ce diffuseur de culture et d'ouverture devant lequel je me trouvai à une heure avancée de la nuit .

Même en évoquant tous les Dieux existants toutes religions confondues , il ne sortit rien de ce débat qui n'en fut pas un sauf le calme et l'érudition de Robert Redeker vis à vis de ceux qui voulaient le tancer sur la forme sans connaître le fond .

Enfin Voltaire eut droit d'être cité pour ses écrits sur la religion comme quoi on peut encore polémiquer positivement à la télé. Un droit de réponse sera donné à Voltaire la semaine prochaine .



"On prétend que Dieu a fait l'homme à son image, mais l'homme le lui a bien rendu"

5 commentaires:

Laurent a dit…

Ce n'est pas dans ce genre d'émisson que tu risques d'avoir des échanges instructifs .

Anonyme a dit…

Pascale Clark en donneuse de leçon, pitoyable , décalée à pleurer .

Moukmouk a dit…

Ce genre d'émission... est-ce qu'il y a d'autres genres d'émission? Oui on sort un penseur sérieux de temps en temps pour donner le change, mais la télé ne transmet pas des idées, que de l'émotion.

Anonyme a dit…

Seul le nom de Voltaire fut cité pas les mots , pas trop d'un coup pour les téléspectateurs.

Jeanmi a dit…

(...)Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire (...)
Voltaire