19 février 2009

Jacques Bino


Un syndicaliste a été tué par des jeunes ? sur un barrage ? en Guadeloupe mesdames et messieurs les journaleux de tous bords , vous qui ne cessez de dire un syndicaliste a été tué , il avait un nom, il s'appelait Jacques Bino . Sa famille , sa femme ,ses proches le pleurent . Il s'appelait Jacques Bino .

Il était en photo dans le parisien ce matin .

Sur les cent mille façons de tuer quelqu'un,

voici la plus efficace:

Sur les cent mille façons de tuer quelqu'un
La plus dangereuse c'est le coup de fusil
La plus onéreuse c'est le coup de canon
Ça demande une équipe entraînée au bruit
Y'a toujours la corde dite pendaison
Pour le noeud coulant faut avoir le don.

Sûre que la noyade attire les moroses
Mais pas garantie parce que l'eau réveille
Y'a le bon vieux poison mais là faut la dose
Pas assez tu dors, un peu trop tu veilles.

Le gaz est plus propre, pas de commentaires
Mais à tout instant gare au courant d'air
Non je crois que la façon la plus sûre de tuer un homme
C'est de l'empêcher de travailler en lui donnant de l'argent.

Le rasoir ma foi cette saloperie
A ses fanatiques parce que c'est tranchant
La hache le couteau et la scie aussi
Mais c'est un domaine bourré d'accidents
Très peu efficace est la collision
Ça brise une face, laisse des lésions
Pour mourir de soif faut la volonté
Le dégoût de l'eau, surtout la santé
Non vraiment j'y tiens la meilleure façon de tuer un homme
C'est de le payer à ne rien faire.

Entre mourir d'amour ou bien mourir de rire
La plus achalandée c'est difficile à dire
Les deux finissent en spasmes en soubresauts en transes
Mais les deux sont jeudis
Le rire toujours comique
Et l'autre romantique

La chaise électrique c'est très indécent
Sauter dans le vide pas toujours prudent
Étrangler quelqu'un c'est perdre ses sens
Le trancher c'est pire c'est les sans dessus dessous

Non vraiment je reviens aux sentiments premiers
l'infaillible façon de tuer un homme
C'est de le payer pour être chômeur
Et puis c'est gai dans une ville ça fait des morts qui marchent.

Félix Leclerc
(1914-1988)

3 commentaires:

Minna a dit…

Il est depuis son meurtre devenu anonyme , toutes mes condoléances aux siens .

patriarch a dit…

Je me méfie toujours de ces annonces !!! (les jeunes !!)

Bonne soirée.

Jeanmi a dit…

Manquent :
La plus agréable et la plus désirable, MOURIR DE PLAISIR, ouah !......
La plus, conne : mourir à la guerre, c'est mourir pour RIEN
La plus gloutonne : mourir d’indigestion
La stupide : être ivre mort, c’est ne pas profiter de son ivresse
Si partir est mourir un peu, mourir c’est pourrir un peu
NAM SINE DOCTRINA, VITA EST QUASI MORTIS IMAGO (latinistes à vos Gafiot !)