20 juin 2007

Fadela Amara poil à gratter de Nicolas


Qui douterait que Nicolas Sarkozy ne respecte pas les personnes n'ayant pas la même opinion que lui ? Azouz Begag peut -être , mais vraiment que lui !


Fadela Amara à la radio
Je suis vécue à droite comme à gauche comme une sorte de poil à gratter, une femme honnête, franche qui ne met pas sa langue dans sa poche", a-t-elle expliqué sur
France-Info. "Je pense que Nicolas Sarkozy respecte ça".


Beau parcours pour la présidente de l'association NPNS , association qui a vu le jour a l'initiative du PS et qui pendant un temps fut financée en partie par la mairie de Paris .



Fadela_amara Née en 1964 en France à Clermont-Ferrand, dans une "cité d'urgence", Fadela Amara est issue d'une famille kabyle de onze enfants. Bien que voulant faire des études de Lettres, elle se dirige vers un CAP d'employée de bureau. En 1978, à l'âge de 14 ans Fadela Amara assiste impuissante à la mort d'un de ses frères, fauché par un chauffard. Elle est ensuite bouleversée de voir des policiers défendre l'automobiliste sur les lieux même de l'accident.

Elle participe ainsi à la première marche civique à Clermont-Ferrand pour l’inscription des jeunes sur les listes électorales. A 18 ans, elle crée l’Association de femmes pour l’échange intercommunautaire qui a pour objectif de développer l'autonomie et la réflexion personnelle des femmes, grâce à des rencontres entre communautés du voisinage.

Ni pute , ni soumise certes mais récupérable ........



3 commentaires:

Jeanmi a dit…

Déjà les jours de Fadela Amara sont comptés. Les médias se font les relais complaisants des rumeurs banlieusardes sur son compte :
- Bien sûr on est contentes qu’une femme de chez nous soit au gouvernement, mais franchement elle va trop loin avec son association dont je n’ose même pas répéter le nom, par respect !
- Elle est bien mais une femme ne devrait pas dire des choses pareilles, nous les hommes on passe pour quoi après ça ?
- Etc, etc…
Pauvre Fadela, pour qui j’ai une immense admiration, où va-t-elle mettre ses petits pieds ? Lorsqu’on mange avec le diable, il faut une très longue fourchette. Et qui va s’occuper de "ni pute ni soumise" ? (Moi j’ose écrire PUTE, ce sont des femmes que tous les hommes devraient respecter, pour s’être abandonnés en leurs bras, un jour ou l’autre, sauf les hypocrites bien sûr !). Attention Nicolas joue toujours au billard à trois bandes (si j’ose dire !) et ses desseins sont aussi impénétrables que ceux du barbu ! Il m’étonnerait que ce soit uniquement par esprit d’ouverture.

Jeanmi

Marianne a dit…

JEANMI comment osez vous douter de l'ouverture faite par Nicolas pour tous les socialistes en mal de servir l'état et en grand besoin d'exister autrement que dans l'opposition .
Quand j'étudie le parcours de la dame , il n'y a pas beaucoup de différence dans la violence de leurs dialogues : Sarko sur la racaille et elle sur les violeurs musulmans de banlieue .
C'est peut être ce qui les a rapproché mais je doute fort qu'elle dispose de quelques moyens que ce soit et pour faire quoi ?
Attendons son programme ...mais en participant à ce gouvernement elle cautionne une politique anti sociale contraire à son combat au sein de NPNS.
Et ce qui m'interpelle et me gêne chez elle c'est ce besoin de dire qu'elle est pour la laicité tout en s'affirmant musulmane pratiquante.
Elle a l'art et la manière de se servir d'une partie de sa vie privée ( les malheurs familiaux , son éducation )pour construire sa vie publique et je trouve cela dérangeant ....

Jeanmi a dit…

A ce propos je vous recommande la lecture de RESPUBLICA http://www.gaucherepublicaine.org

Amicalement

Jeanmi