25 juin 2007

Le look ! just for the look !

Chute du fauteuil suite à une faute d'inattention , en réalité on n'a pas trop su comment la chose était arrivée dans le centre pour polyhandicapé ou il résidait à l'époque . Bref , le jeune homme polyhandicapé se retrouve avec trois dents en moins milieu mâchoire supérieure .
Ceci remonte à plus de dix ans . A l'époque j'avais demandé si l'on pouvait lui faire , avec son accord , un appareil dentaire , niet , nada , non aucune possibilité .

Il se trouve que récemment , suite à des progrès en prothèses dentaires, la prothèse devient possible . Si ce n'est que la réalisation demande de nombreux rendez-vous chez le praticien .
Le jeune homme ,plus tellement jeune d'ailleurs, est d'accord pour qu'on lui améliore le sourire .
Quelques problèmes a régler pour organiser les rendez vous avec l'équipe dirigeante de la maison d'accueil ou il réside actuellement.

Et je vous donne en mille ce que j'ai du entendre , ce que j'ai pris dans les dents ce matin :
En un : que l'équipe médicale ( médecin , infirmières ) du centre n'est pas pour cette prothèse ?
première fois que l'on me fait remonter cette information ! alors que l'appareil est en cours de réalisation . Le pourquoi ?

En deux : Pourquoi lui fait- on un appareil puisqu'il mange mixé ? quel est l'interêt de cette prothése ?

Pour le LOOK , rien que pour le LOOK et si un jour il me demande un piercing ou un lifting pas de problème , il l'aura .
Un peu grave dans le discours les professionnels !

10 commentaires:

Jeanmi a dit…

Mais, Marianne, le handicapé ne doit pas coûter à la collectivité plus que les dépenses liées à son invalidité. Il ne manquerait plus qu’il veuille dépenser pour son confort ! Alors pour son esthétique, vous n’y pensez quand même pas ? Notre société aime les cases (pas celles de l’oncle tom mais presque !), les compartiments plus exactement. Chacun doit rester dans son alvéole. Les handicapés, dans leur fauteuil, les vieux dans leurs maisons, les émigrés dans leurs cités, les délinquants, en prison et les vaches seront bien gardées. Une société bien organisée, c’est cela ! Des casiers où ranger chaque catégorie, et QU’ELLES PUISSENT Y RESTER !
Le modèle de société parfaite est donné par "L’opus dei", sorte de secte catholique, ultraconservatrice, fondée par Josémaria Escriva de Balaguer, pendant la guerre d’Espagne, où précisément, la volonté de dieu est respectée. Volonté qui a attribué à chacun une place dans l’échelle sociale. Vouloir progresser, c’est aller à l’encontre du dessein de ce même dieu, donc c’est pécher contre lui. Si cette secte avait été conçue il y a quatre siècles, on pourrait dire qu’elle était bien de son temps ! Mais que nenni ! Elle n’a que soixante dix ans et son fondateur a été sanctifié, l’année dernière par le pape ! C’est dire la volonté de progrès de ces bons cathos. Attention l’opus dei est entré au gouvernement, cherchez avec qui !
Je ne crois pas que notre ludion national, "speedy Nico", ait bien envie de voir évoluer les choses, malgré une volonté affichée de rupture. Rupture dans le style, certes, mais certainement pas dans les fondamentaux de notre société, si bien huilée pour que chacun reste à sa place.

Marianne a dit…

Jeanmi ,

Heureusement il reste le blog pour retrouver votre verve .
Je dois être trop sensible pour que le moindre propos sur ce sujet m'émeuve .Je suis toujours surprise que l'on confonde handicap et maladie .
Le handicap, selon le cas , vous réduit l'accés aux plaisirs de la vie et pour vous confirmer que cet accés n'est pas à votre portée on vous rajoute des interdits sous les falacieux prétextes de la santé et de la sécurité .
Ils m'ont fait l'interdit de l'alcool , celle de la nourriture mixée plutôt que coupée finement et maintenant c'est le paraître.
Tiens , d'ailleurs , Nicolas n'a pas jugé utile d'avoir ne serait- ce qu'un secrétaire d'état aux personnes handicapées dans son gouvernement .
L'OPUS DEI au gouvernement via Christine je suppose .

Jeanmi a dit…

C'est bien de la reine Christine dont il est question mais surtout de son nouveau conseiller, prêtre et polytechnicien. L'avortement, le mariage gay, les préservatifs, la loi de 1905 sue la laïcité, n’ont qu’à bien se tenir, leur avenir n’est pas rose (si je puis m’exprimer ainsi !). Cette bigote risque bien de nous faire faire un retour en arrière vite fait sur la laïcité, il semble qu’il soir déjà question de son aménagement. Bref tous les démocrates de ce pays doivent rester vigilants.

Tili a dit…

Je ne comprends pas très bien. Mais pourquoi a t-il besoin d'une autorisation de l'équipe médicale pour cela ?

nina de zio peppino a dit…

Pourquoi il ne peut pas décider seul de cette histoire ? Je ne comprend pas. c'est sa bouche, non ?

Marianne a dit…

Yannick est considéré comme personne incapable majeur , ce sont les termes
de la décision de justice même si il a un degré de compréhension qui lui permet de faire connaître son avis.
Pour les soins sauf urgences rien ne peut être fait sans l'accord du tuteur ou tutrice désigné par le tribunal donc moi.
Je pense que l'avis de l'équipe médicale vient en partie du fait qu'elle estime qu'il y a danger pour Yannick . Si l'équipe médicale avait des angoisses , elle aurait du l'exprimer auprès de moi mais surtout auprès du patricien qui a proposé cette prothèse .
Je pense que leur réserve est plus générée par la gestion d'une prothèse amovible qu'il ne faudra pas égarer ...... et le fait que l'objectif ne soit qu'esthétique n'est pas à leurs yeux une raison valable , je suppose puisque la direction s'est exprimée dans ce sens .
Dans cette histoire , ce qui me met en ébulition c'est le fait que les professionnels au lieu d'aplanir les difficultés liées au handicap , en rajoutent une couche souvent avec beaucoup de maladresse .
Nous sommes tous perfectibles , moi surtout .

anita a dit…

Chère Marianne, tout ce que vous dites me touche beaucoup. Vous avez bien raison de vous bagarrer pour ces enjeux, symboliques, sans doute, mais depuis quand l'humain se passe de symbole?
Je me souviens, jeune interne, d'un patient, à l'extrême fin de sa vie qui désirait manger des grenouilles, ce que l'administration lui refusait, au titre de la circulaire sur la prévention des intoxications alimentaires...Ce ne fut pas une grande victoire thérapeutique que d'obtenir que le service empesta l'ail pour un soir, mais c'est une de celle dont je me souvient avec plaisir.
De coeur et de dents avec vous, donc.

urences matin a dit…

c'est vrai que la toute puissance des soignants est parfois insupportable même si les arguments d'alourdissement de la charge de travail peuvent et dovent être entendu ... Il est parfois bon qu'un regard extérieur te rappelle les choses essentielles ... la santé un état de bien être physique et psychique etc etc .... bravo pour ce que vous faites, il y en a tellement qui râle parce qu'il pleut ...

Marianne a dit…

Bien vu , Urgences matin ,je viens de m'apercevoir effectivement que je ne râle jamais contre la météo ... il y a tellement d'autres sujets ....
Merci pour le bravo , pas certaine de le mériter mais je l'accepte volontiers .

Anonyme a dit…

bonjour,
cela ne m'étonne pas du tout.
continuez à vous battre pour ce jeune qui retrouvera une confiance en lui avec un joli sourire.
les profs de la santé et social ne sont pas toujours très humains, on le voit tous les jours.
clémentine