04 novembre 2007

Aide simienne

UTILISATION DE SINGES CAPUCINS COMME AIDE AUX PERSONNES TETRAPLEGIQUES.
Aide simienne
Les petits singes, comme les petits d'hommes, doivent d'abord découvrir en famille humaine les lois fondamentales de la vie dans notre société : être propre, se tenir à table, s'abstenir de chaparder et de mordre. Ensuite seulement, ils apprendront les gestes qui feront d'eux des auxiliaires de vie efficaces pour les handicapés.

L'idée de venir en aide aux grands handicapés par l'intermédiaire de singes est née aux Etats-Unis il y a treize ans à l'initiative d'un médecin-psychologue Mary Joan Willard (WILLARD 1982). Elle choisit de dresser des singes capucins pour leur comportement stable, leur intelligence, leur faible poids, leur petite taille et leur longévité (environ 35 ans).

Je ne fais aucunement l'apologie de cette étude abandonnée en 2000.


" Ce n'est pas facile de travailler avec des personnes handicapées , il faut comprendre les personnels qui travaillent dans les MAS ou les Foyers . Travailler comme éducateur avec des autistes et ne constater aucune évolution, ce n'est pas motivant . Les salaires sont pas très élevés . Souvent les personnes qui arrivent dans ce secteur "c'est faute de mieux "

Ces paroles sont les paroles prononcées par le président de l'association pour personnes handicapées, dont je suis la vice présidente lors de la dernière Assemblée Générale . Des collègues venaient d'obtenir l'accord pour l'ouverture d' un centre pour adultes handicapés et se posaient des questions sur les difficultés éventuelles pour trouver du personnel .

Il est lui même père d'une adulte handicapée. Admettant sa souffrance , j'ai du mal à admettre ses propos .

Il trouvait déjà injustifié de la part des travailleurs handicapés de vouloir se syndiquer alors que l'on met tout en oeuvre pour leur donner du boulot, ben voyons !

Gentil mais grave le cadre sup, Président, traumatisé pour avoir appris que sa fille lisait sur son temps de travail dans le CAT ou elle bosse .

Après une intervention de ma part lui demandant d'expliciter ses paroles que je trouvais inacceptables , je me suis dit que j'aurai du lui proposer d'aider la recherche sur l'aide simienne.


1 commentaire:

Minna a dit…

Pas de syndicat , pas de révolte pourquoi privilégier une tierce personne humaine .