15 novembre 2007

Giacometti bien sur


Vous ne pensez pas que l'on arrive à ce résultat juste en claquant des doigts .
En tout premier lieu Martine , l'artiste, celle qui a la science et l'art de la transmettre , bravant la grève des transports arriva deux sacs à la main .
L'un contenait des chutes de bois , l'autre du fil de fer , des pinces coupantes , un marteau et du plâtre , juste ce qu'il faut pour faire des activités d'arts plastiques avec des enfants sans
aucun risque !

Juste pour que vous puissiez oeuvrer avec nous : un enfant sur deux sert de modèle et prend une pose que l'autre dessine au crayon . Ensuite le modèle dessine et l'autre prend la pose .

Après , nous avons , les adultes , cloué deux cavaliers sur chaque morceau de bois en tenant compte de la position des pieds du modèle sur le dessin .

Ne faites pas ceux qui ne comprennent pas .

En donnant un morceau de fil de fer , nous avons demandé aux enfants de reproduire l'attitude de la silhouette dessinée sur le papier . Les cavaliers servant à retenir les pieds de la future
réalisation .


Bon si tout cela n'est pas clair , une petite remise à niveau vous sera prodiguée la semaine prochaine avant plâtrage du fil de fer .

Et juste pour vous détruire le moral quand vous tenterez vainement de tourner le fil de fer , les gamins et gamines étaient au nombre de treize de 4 ans à 15 ans . Pour une première fois je trouve qu'ils se sont bien débrouillés .

2 commentaires:

Tête en Fer a dit…

Eux au moins ne perdent pas le fil !

Anonyme a dit…

C'est trop magnifique, très réussi :
bravo à tous de l'atelier de St. Ex.
Au PIJ nous avons essayé de monter des ateliers (3jours pendant chaque période de vacances). C'était plutôt encourageant, enfin ça commençait à prendre un p'tit rythme, à entrer ds. les mœurs.
Pas de prolongation en 2007/2008, c'est + d'actualité!!!
Sait pas quoâ penser,
A+