11 août 2008

En une journée





En partant en milieu de matinée de ma banlieue j'ai pu saluer Tartempion , découvrir que Bernard Dimey s'était posé dans cette rue avant de découvrir ce sextoy grandeur nature dans le musée de l'érotisme dont les partenaires sont on ne peut plus respectables ( mon ancien employeur étant indiqué .......) pour terminer devant" la Boudeuse" prenant des forces face à la grande bibliothèque avant un nouveau départ à la rencontre de peuples de l'eau .

La journée fut riche en enseignements et découvertes puisque au film québécois " Les trois p'tits cochons"dont la réplique:

"Un homme marié c'est comme un livre de la bibliothèque , tu peux l'emprunter, mais il faut toujours que tu le remettes " Toute ressemblance avec .......

que le MK2 me proposait à un prix prohibitif , je préférais terminer mon périple par l'exposition de Zao Wou Ki à la BNF pour 50% du prix du billet de cinéma .

Paris au mois d'août , le pied ......... Demain je vais rendre les livres empruntés à la bibliothèque .

5 commentaires:

Laurent a dit…

Tu étais dans une entreprise z'érotique ?

Moukmouk a dit…

Dimey, vraiment un grand poète, j'ai tant de plaisir à relire Syracuse ( ou à l'entendre par Montand).

Minna a dit…

Au moins tes journées sont diverses et variées .
Superbe Zao Wou KI , en ce moment la BNF est déserte et c'est vraiment le moment d''en profiter .
Au fait,combien as- tu rendu de livres ?

Marianne a dit…

@ Laurent je suis restée plus de trente ans ds la même entreprise sans y trouver le coté érotique , dommage !
@Moukmouk oui Bernard Dimey était un grand poète trop peu connu à mon goût mais aussi un bon vivant dans beaucoup de domaines . Il était l'un des derniers poètes du vingtième siecle avec Jean Roger Caussimon autre grand poète méconnu .
@Minna top secret !

Fauvette a dit…

Bonjour,
Oui Bernard Dimey j'aime !

J'envisage d'aller voir l'expo Zao Wou ki, j'ai vu le catalogue je crois que je vais aimer.
Bonne journée.

(Je viens de chez Anita des Baleines).