07 février 2007

Je n'existe pas



Toujours dans la culture amérindienne , nous avons continué la fabrication de calebasses .
Puis il fallait choisir deux couleurs et trouver un signe qui va être reproduit sous forme de frise sur la calebasse , son signe , celui de la tribu ..
Et sinon , la bonne nouvelle c'est que nous devons quitter les lieux assez rapidement car les pelleteuses sont à notre porte . Le représentant de l'amicale des locataires , amicale avec laquelle nous partageons ce local commercial , plein de délicatesse suite à ma question :
-nous n'avons pas été informés !
-c'est normal , tu n'existes pas ! vous n'existez pas !
Ben voyons , comment pourrais -je être tenue au courant puisque je n'existe pas . Quand je vous expliquais quelques posts plus tôt que malgré nos traces depuis cinq ans , certains de nos partenaires n'avaient pas trouvé l' adresse du local . Le mystère commence à s'éclaircir , je suis transparente, nous sommes transparents ...
Pour continuer cette activité notre bailleur nous met à disposition un appartement toujours en compagnie de l'Amicale des locataires . Il y a un juste un léger problème , comment allons nous être visibles pour que les habitants du quartier nous rejoignent . Notre local avait l'avantage d'être sur la place et avec une belle vitrine .

2 commentaires:

Anonyme a dit…

"Le mystère commence à s'éclaircir , je suis transparente..."

t'es-tu regardée dans une glace? si tu ne vois rien, c'est que tu es un fantôme, mais n'ai crainte, les polstergeist savent se faire entendre et même faire trembler de genre de c..s!

Amaryllis a dit…

Good for people to know.