07 juillet 2007

Une manif qui ne bouffe pas d'énergie

Et en plus sous la protection de la police , bravo les belges !

j'ai , je l'avoue, un petit faible pour le string rouge .....
A Bruxelles ,on pédalait pour défendre la fragilité des pédaleurs dans la circulation automobile des villes . Contrairement à Paris , il n'y a pas eu d'arrestation pour attentat à la pudeur . Des écolos qui privilégient le vélo et défendent leurs idées sans polluer .
Entendu ce matin ,pour ceux qui vont défendre le respect de la terre à grand renfort de concerts gorgés de décibels et lumières en laissant des tracts et papiers gras par terre , je suggère de chanter à cappella dans le noir.

Et comme j'écoute beaucoup la radio , je donne volontiers un carton rouge à France info qui hier relatait un caillassage ( que je réprouve) des voitures de police à Paris lors d'une manifestation et qui n'a pas été capable de donner le nom du jeune homme mort dans le car de police lors d'une interpellation , mort pour laquelle sa famille désire avoir des éclaircissements : Lamine DIENG.

Et qui dans la foulée on fait adhérer le maire de ma ville au PS !

Tout cela n'est pas très fiable , ce matin France inter faisait une émission pour dénoncer la main mise des médias par les grands groupes dont les dirigeants sont les copains du président .

Une reprise en main s'impose sinon les auditeurs vont finir par croire que tout cela est vrai .


5 commentaires:

L'Alchimiste a dit…

Mais quel mauvais esprit, Marianne ! Et pourtant…
J’ai également entendu, ce matin sur le même France Inter une émission sur le capitalisme. J’ai cru défaillir en entendant les bons vieux capitalistes, "à l’ancienne", se plaindre du ravage que font les fonds de placements dans le monde. Ils reprenaient exactement mes écrits, où je disais qu’il n’y a plus de personne physique derrière les grands groupes mondiaux actuels, mais uniquement des personnes morales (au sens juridique, bien sûr !) Je ne vais pas jusqu’à regretter A. Riboud, mais il faut dire qu’il ne se serait jamais séparé de LU, comme le fiston ! L’entreprise d’aujourd’hui n’a plus qu’une stratégie : "le retour sur investissement de, actionnaires en 3 ans", peu importe le métier, la culture d’entreprise, le savoir faire, on est dans le règne de la finance à court terme. Ce qui nous arrive est effroyable, on en arrive à regretter Chirac avec Narko, on regrette le capitalisme de papa, avec les fonds de retraites. Serait-ce à dire que nous n’allons pas vers des petits matins qui chantent ? Ce que nous finissions par croire gagner est remis sans cesse en cause. Que ce soit la Laïcité dont les jours sont comptés avec Sainte Bout(d)in, la "Sécu", la retraite à 60 ans. Quelle erreur ais-je commise et à quel moment, pour voir le monde ainsi tricoté pour mes petits fils ?
L'Achimiste

Marianne a dit…

Cher Alchimiste, noble vieillard ,vous n'êtes pas seul a avoir tricoté un monde qui devient invivable pour le commun des mortels , nous sommes nombreux a avoir oeuvré pour un monde meilleur pour tous et nous pouvons encore le faire .
Gardons nous de penser défaite et préservons nos forces pour le moment venu défendre cet héritage de valeurs humaines qui permettront a vos petits fils d'être fiers de leur grand père.
Je trouve que ce qui se passe aujourd'hui est un vaste spectacle de cirque dont les acteurs vont vite s'essoufler, patientons mais restons vigilants !

L'Alchimiste a dit…

Merci Marianne pour cet encouragement

L'Alchimiste

docteur Vincent a dit…

j'rajoute mon ptit grain'd'sel dans ce courtois échange: les blogs et la littérature sont encore un espace de liberté dont il faut profiter. Sarko ne censure pas mon blog, ni le votre!
J'ai eu d'autres écho de la manif à Paris de source sûre, une pervenche: il parait que des gamins de 12 ans affichaient clairement leur préférence sexuelle avec gestes à l'appui. Ces attitudes obscènes (car on parle d'enfants) n'ont pas été réprimées, il n'y avait pas d'ordres contre ça.

Anonyme a dit…

n'idéalisons plus la gauche. Gauche droit, on le voit aujourd'hui n'est qu'une affaire de postes au gouvernement, d'où la déception de plus en plus grande des populations envers les politiques.
Les uns accusent les autres de ce q'ils ont fait, de ce qu'ils feraient aussi.
quand je vois qu'à l'IA, les cols blancs se revendiquent de gauche et que par ailleurs, ils écrasent sans scrupules des gens qui travaillent, les poussent au suicide, l'on ne peut plus être de gauche. Mais eux ne se font pas piquer et personne n'en parle..
Les blogs sont en effet un bon moyen de s'exprimer.
clémentine