05 janvier 2008

Il est interdit d'interdire ....



La gitane de Léo Ferré

T'es bien à l'ais sous mon briquet

Viens que j't'allume et viens t'user
Comme une frangine à régalade
Qu'on boit d'un trait sous une oeillade
Et qui s'épuis ' comme un godet
Au fond de la gorge à s'régaler
Et quand l'amour vient s'consumer
Comme un mégot dans l'cendrier
j'prends une celtique dans mon paquet




Ma première cigarette me fut offerte par mon père sur recommandation du médecin ,
véridique ! cette fumette matinale se devait de palier une paresse relative de mes boyaux .

Je ne fais pas l'apologie du tabac mais cette propension a nous vouloir beaux , jeunes , en bonne santé pour la vie en se servant de l'interdit , suivit de la répression, m'insupporte au plus haut point . Tiens demain, je reprends la cigarette !

Qui me fournit ce poison si ce n'est celui qui tente de me culpabiliser sur son usage .

Sous couvert de nous responsabiliser , nous voila dans la culpabilité totale d'être malades , handicapés , vieux puisqu'il nous faut payer pour les soins , cotiser plus longtemps pour une retraite hypothétique et la superbe Rachida envisageait de faire payer un ticket aux bénéficiaires de l'assistance juridique gratuite .

Pouvez-vous envisager un instant l'avenir d'un malade handicapé victime d'une arnaque et n'ayant comme ressource que le RMI ? le suicide ! même pas puisqu'il se doit de soigner sa dépression sinon son entourage s'en chargera .

Que me vaut cette sollicitude à vouloir que je prenne soin de mon capital santé , cette incitation a ne plus pécher par excès de sel , de sucre ,d'alcool ou de gras , a vouloir m'isoler des nuages de fumée nicotinés des cafés si ce n'est pour vous permettre de m' utiliser plus longtemps , en bonne santé , performante , dans le seul objectif de faire fructifier votre capital mieux rémunéré que le travail que j'effectue .

Vous me donnez des conseils sur la façon de mener ma vie privée pour autoriser vos sbires , bonne conscience acquise , à instituer le stress et la compétition comme mode de management dans le monde du travail .

La dernière trouvaille que je laissais à l'état d'ébauche lors de ma rupture avec le monde du travail ce fut "les facteurs humains " !

Allons , allons , rien ne va plus au beau pays de France , nous voila tous " lobotomisés à donf " heureusement l'intervention fut gratuite .

11 commentaires:

Martine a dit…

T'as fumé la moquette ce matin ?

BarFumeur a dit…

Pour un assouplissement de cette loi :

http://barfumeur.ning.com/

anita a dit…

Ben très chère, pour une fois, suis pas d'accord. Il n'y a à peu près qu'en France que cette mesure fait souffler autant de fumée... Italien, espagnols, anglais semblent l'avoir admis sans hurler, bien qu'étant de culture- et de climats-différents.
Quand on bouffe gras-sucré-collant, tant pis, ça reste du domaine privé. Je suis pour l'interdiction du tabac dans les lieux publics comme celle de l'alcool au volant. simplement parce que celui d'en face n'a pas forcément demandé à participer à la fête qu'on s'offre. Pour indication, je rappelle un petit chiffre publié en Italie, après seulement 6 mois de mise en oeuvre de la mesure: 11% d'admission pour infarctus du myocarde en moins, dont 10,3% chez les non-fumeurs. Pour le médecin que je suis, c'est sans appel.
(autant que l'interdiction des pare-buffles sur les 4X4!)
Des bises quand-même, et pour le reste de ton analyse, la question reste posée: dans le déficit des comptes de santé, quelle est la place des profits boursiers de tout ce qui tourne autour du marché, des médicaments aux assurances des hopitaux en passant pas le materiel et la maintenance?

Moukmouk a dit…

Le tabac, de même que de nombreuses autres herbes à boucaner qui ne sont malheureusement pas commercialisées, c'est encore un cadeau des amérindiens au monde. Une solanacée une famille de plantes particulièrement aimées des horticulteurs du nord de l'Amérique du sud.

Marianne a dit…

@ Martine plus vertueuse que moi tu ne trouves pas en plus j'ai pas de moquette !

@ Anita Je précise que c'est l'interdiction dans les cafés, seulement dans les cafés que je trouve abusive et hypocrite surtout lorsque l'endroit est bar tabac . Pourquoi n'a -t-on pas laissé les gérants décider eux mêmes d'être lieu fumeur ou non . Ils doivent montrer patte blanche pour vendre ce produit mais ils ne sont pas capables de gérer la consommation dans leur établissement alors que celle de l'alcool oui ?
Je guette avec beaucoup d'intérêt l'interdiction des pop corn dans les cinémas !
Pour l'alcool au volant c'est le zéro alcool qu'il faut imposer, c'est évident .Pour le reste je ne souhaite qu'une information objective qui me permette de décider de mon hygiène de vie. Quand je constate le désengagement de l'état dans beaucoup de secteurs dont le médical et en même temps il me dit qu'il prend soin de ma santé j'ai des doutes sur la sincérité de son message . Que penses- tu d'un scénario qui donnerait au privé la santé , les retraites . Comment peut- on être intéressè par des secteurs en déficit chronique , tiens je devrais questionner les assureurs .
Ravie d'avoir échanger Anita , la bise aussi . Je ne peux même pas te proposer d'aller fumer une toche sur la grève face à la mer , je ne fume plus mais je bois , peu mais bon toujours quand je ne conduis pas ,alors à bientôt pour un petit verre .

@Moukmouk et ils mettaient quoi dans le calumet de la paix les amérindiens ?
le tabac reste un bon souvenir pour moi puisqu'il est indissociable du souvenir de mon père.

Tili a dit…

Cela fait des années que moi, asthmatique, je ne peux plus aller prendre un café sous peine d'avoir une crise d'asthme et des mois de traitement à cause de la fumée des autres ...

Pendant des années ça a été valable aussi pour les restaurants et tous les lieux publics, combien de fois devant ma demande insistante parceque toutes les tables autour de moi fumaient le restaurateur m'a oté le cendrier de ma table cyniquement en disant que voilà, c'est une table non fumeur...
J'ai étudié à Pasteur les effets de la nicotine sur le cerveau et le comportement, c'est pas terrible tu sais.

Libre à ceux qui veulent s'intoxiquer de le faire chez eux, ce n'est pas leur liberté qu'on a limité mais une justice pour les autres.
Désolée Marianne mais je suis en désacord sur ce coup là car je subit depuis longtemps cette injustice.

L'Alchimiste a dit…

Je suis un ancien fumeur, ancien buveur, ancien sniffeur, ancien soixante-huitard, ancien socialiste, et je viens d’arrêter la connerie la semaine dernière. Cela dit c’est elle qui me manque le plus, heureusement je peux comme pour la fumée des autres, me délecter de celle de mon entourage. Mon ami Nicolas vient de m’inviter à son mariage, je n’ai pas la chance de connaître la jeune fille, qui, me dit-on, est très grande et chante comme une cocote minute (chaude, très chaude). Mon ami Nicolas, lui est petit, très petit avec des oreilles en aérofreins, déjà on les appelle : "Courte patte et Patachon». Je suis content parce qu’il me dit que son mariage est sponsorisé par Rollex et par "Con-Tribualble, une société que je ne connaissais pas. On va bien s’amuser on dansera le quadrille des banquiers et la valse des étiquettes. Son cousin américain Georges sera là, ils se ressemblent par les oreilles.
Je vous raconterai
L’Alchimiste

Claude a dit…

Pas d'accord là-dessus avec toi, sauf sur le point de l'Etat fournisseur de poison qui veut nous culpabiliser sur son usage. Mais pour des tas de raisons, --je suis une ex-fumeusequi pourrait replonger du jour au lendemain-- je suis contente de pouvoir retourner dans les cafés dont, je le reconnais, je suis un pilier, sans avoir à supporter la fumée des autres

Marianne a dit…

@L'alchimiste quelle fut la pratique la plus dangereuse ? vous avez eu de la chance l'interdit n'a pas eu lieu sur le socialisme. Tous mes voeux de bonheur à vos amis courte patte et patachon ,chanceux que vous êtes d'être de la fête .

@Tili et Claude il y a de la place pour tout le monde sans se gêner. Si c'est si mauvais pourquoi continuer à vendre du tabac ? pourquoi avoir donné les autorisations aux bars à Chicha ? Que l'on autorise quelques lieux de perdition , les fréquenterons qui veut.
@ Tili quand débute le concours photo ?

jean baptiste a dit…

INTERDIT/INTERDIT/
AMENDE & REPRESSION/REPRESSION
PENALISATION/POGNON
SANS EDUCATION SPECIFIQUE...
LE BOULOT CA NE TUE PAS?
Y PARAIT QUE CA EPANOUIT,
BON V'LA LE DEBUT D'UNE GRANDE HAINE
QUI ENFLE, QUI ME GONFLE
Josette

Marianne a dit…

@ calme Josette ,prends une p'tite toche et respire !