18 janvier 2008

Donne de la couleur en extérieur

Exposition Giacometti à Beaubourg

image

Comme annoncée , nous avons fait notre sortie à Paris . Vous n'aurez pas de photo déjà parce que dans l'exposition c'était interdit mais, en plus, j'ai pris l'appareil photo sans prendre la carte qui se trouvait dans l'ordinateur .

Nous partîmes à 17 dont 6 adultes . Oh bonheur suprême le guichet de la gare avait baissé le rideau . Seul l'automate répondait aux voyageurs désireux de voyager en toute légalité .

Après maintes tentatives de coopération entre ma carte bleue et le bel automate, remplaçant du guichetier sans les arrêts de travail, je n'obtenais que 12 billets plein tarif pour 17 voyageurs . Après un calcul savant je constatais que j'avais fait gagner de l'argent au réseau transilien car les enfants n'auraient du payer que demi- tarif jusqu'à dix ans .

Enfin une joyeuse galère due au fait que l'humain du service public se trouvait absent au moment ou j'avais grand besoin de lui .

Certes j'aurais du prendre les titres de transport avant sauf que les conviés ne sont pas toujours au rendez vous .
Premier arrêt à la bibliothèque François Mitterand pour récupérer un accompagnant réquisitionné d'office car retraité puis nous prenons la ligne 14 sans chauffeur. Magalie ferme les yeux de peur pendant que les autres se disputent l'avant du wagon pour conduire la rame .
Martine la plasticienne nous a récupéré à la station de métro Châtelet , pas à la bonne sortie , c'est la que l'on apprécie le téléphone portable , pour une petite marche jusqu'à Beaubourg.

Un plaisir certain devant la mine réjouie des enfants découvrant Paris du haut de l'escalator du centre Pompidou , quelques recommandations sur le niveau de la voix , sur " pas avec les mains juste avec les yeux " et nous rentrons dans l'exposition ou nous sommes restés plus d'une heure .

Il faisait très chaud , nous avions laissé les manteaux au vestiaire ,les loupiots avaient soif . En sortant un petit détour via les toilettes, via la fontaine pour étancher la soif avec aménagement à l'aide de la poubelle retournée pour ceux qui ne pouvaient atteindre le jet d'eau de la fontaine .

Cette anecdote m'a rappelé la fontaine dédiée aux personnes en fauteuil à Roissy aéroport. On voyait une personne handicapée en fauteuil incapable de boire car la fontaine n'était pas à bonne hauteur.

Une très bonne journée ou l'on s'aperçoit que le monde n'est pas fait pour tous .


Ayant trouvé le chat , les enfants ont cherché le chien, il n'était pas dans l'exposition . Ils ont aimé la suspension avec la femme , l'oiseau et l'homme qui marche .

image

Daniel a trouvé que les sculptures de la période cubiste ressemblaient à ses legos.

La femme cuillère inspirée des sculptures africaines , ................

.........le frère Diego , la position des grandes sculptures, un regard sur la vidéo montrant l'artiste dans son atelier , l'autoportrait , les enfants auront des souvenirs en vrac de cette sortie , mais l'important n'est- il pas qu'ils aient des souvenirs ? on en parle mercredi prochain.


3 commentaires:

Anonyme a dit…

Ils sont chanceux vos enfants , belle exposition que celle de Giacometti

Martine a dit…

De beaux uniformes à La SNCF mais plus personne aux heures creuses derrière les guichets .Depuis que nous sommes devenus des clients et non plus des usagers ,il faut venir avec de la monnaie , une carte bleue savoir se servir des automates enfin bref débrouillez -vous , restez calme mais surtout payez .

Corinne a dit…

Les enfants ont beaucoup aimé et vous remercie .Ils ont été très impressionnés par la femme cuillère .