12 décembre 2007

Pas d'examen ce jour pour cause de ....


Information lue dans Marianne , of course !
Valérie peux- tu prendre en compte la demande du Consistoire israélite et du rabbinat concernant le calendrier des dates d'examens dans les universités ?
Les présidents d'université font de plus en plus preuve d'une intransigeance laïque ¨et ne tiennent pas compte des samedis et des jours fériés des fêtes juives .
Oh les bougres !

Sacrés présidents d'université que je salue au passage pour cette prise en compte de la laïcité.
Mais carton rouge à Mam et à Martinon , interpellés sur le sujet, ne se sont pas rappelés qu'il était important parfois de savoir dire NON. Ils se sont engagés vis à vis des instances juives à saisir Valérie Pécresse sur ce sujet oh combien grave .

On attend les demandes des autres instances religieuses !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Et que dire de l'autonomie des universités qui permettra de faire tout et n'importe quoi .

Jeanmi a dit…

Chère Marianne
Je propose que soient également respectés les jours de fête bouddhistes, hindouistes, sikh, animistes et les lunes sacrées des druides, chamans, sorcières, magiciens, astrologues et surtout ma fête à moi le saint c.. Ah qu’il est dur de rester laïque et républicain dans un monde de calotins et de "boutinistes".
Mais j’ai trouvé le pays idéal où le peuple n’a pas besoin de dirigeants, ni de parlement, puisqu’il se dirige seul sous la conduite bienveillante de son guide (en allemand "führer, en italien "duce"). Pays où les journalistes sont absolument libres de dire du bien du guide suprême, pays des "doigts (d’honneur) de l’homme". Pays où il fait bon vivre… courbé. Notre président l’a compris puisqu’il se prosterne sous sa tente, plantée à un jet de pierre des champs-élysées.
Certaine poignées de main sont pire qu’un coup de poignard dans la jolie cuisse de Marianne, quelques dirigeants de notre beau pays en sont spécialistes depuis celle de Montoir. Il va bien finir par nous faire regretter "le-grand-qu’on-était-emm…avec".
Jeanmi