22 septembre 2007

C'est Inuit !

Masque inuit de la collection Alphonse Pinart
du musée de Boulogne sur mer .

Dans le Monde du 14 septembre 2007








Au terme de plus de vingt ans de négociations,
l'Assemblée
générale des Nations unies a adopté,
jeudi 13 septembre,une déclaration symbolique
reconnaissant de larges droits aux quelque
370 millions de personnes appartenant aux peuples
autochtones, souvent marginalisés à travers le monde.

Le texte proclame "le droit à l'autodétermination"
des peuples premiers et réclame pour eux, le cas
échéant, "des réparations". Il vise notamment à
protéger la spécificité de leur culture, l'intégrité
de leurs terres, et à les prémunir contre toute
discrimination.

Seuls les Etats-Unis, l'Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande ont voté contre la déclaration. Les quatre pays abritent de larges populations indigènes et craignaient que le texte n'ouvre la voie à de nouvelles revendications de ces minorités, au détriment d'autres groupes ou des lois nationales. Onze pays, dont la Russie et la Colombie, se sont abstenus, tandis que 143 pays ont voté pour.

Source: blog de wolf eyes

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré à l'annonce du résultat du vote : " En reconnaissant les droits collectifs, la Déclaration des droits des peuples indigènes va instaurer des standards internationaux tout comme l'a fait, il y a 60 ans, la Déclaration universelle des droits de l'homme. Elle va devenir l’instrument de référence qui permettra d'évaluer l'attitude des Etats envers les peuples indigènes et nous avons bon espoir que ce vote inaugure une nouvelle ère où la violation des droits des peuples indigènes ne sera plus tolérée ". La Déclaration reconnaît aux peuples indigènes le droit de posséder leurs terres et de vivre comme ils le souhaitent. Elle stipule également qu'ils ne peuvent pas être expulsés de leur territoire sans leur consentement libre et informé.


La conclusion du journal Le Monde laisse supposer que ce n'est pas gagné pour les peuples indigènes :

La déclaration, qui n'est pas un traité, n'a "pas de conséquence juridique", affirme un expert français. Faute de consensus, le texte, promu principalement par les pays latino-américains, ne définit notamment pas ce qu'est un peuple autochtone. Ban Ki-moon a toutefois appelé les gouvernements à faire en sorte que "la vision derrière la déclaration devienne une réalité".


Nous , dans nos quartiers ,dans nos écoles, sont venus par le dessin les Aborigènes , les Inuit , les Amérindiens alors cette déclaration on espère vraiment qu'elle ne va pas rester symbolique.

Graphismes amérindiens réalisés par les enfants : culture amérindienne


Inuksuk ( homme debout en language iniktitut ) donné par le parlement du Canada au Conseil de l'Europe à Strasbourg en 1978 pour travaux sur les droits de l'homme : Culture inuite. Curieusement les gardiens du Conseil de l'Europe ne savent pas que cette statue existe .

Peintures aborigénes .


3 commentaires:

Jeanmi a dit…

Je suis fasciné par l'art aborigène, pour moi le plus mystérieux et le plus proche de nos origines. Il parle, non seulement à notre sensibilité, mais également à notre subconscient, comme une réminiscence d’un déjà vu.
Jeanmi

anita a dit…

L'art inuit est vraiment ce qui m'aura le plus marqué d'un bref séjour au Canada-et ce qui justifiera sans doute un retour un jour. Les artistes contemporains ont une capacité a être fidèles à des thèmes très anciens tout en les bousculant qui est saisissante.

Marianne a dit…

Cultures anciennes dont nous n'avons pas su retenir l'essentiel: le respect de la terre .
L'art de ces cultures anciennes font maintenant les beaux jours des galeries .