18 septembre 2007

Chomsky mais c'est qui celui la ?

Noam Chomsky
Quand un homme est détesté à ce point par des intellectuels ayant pignon sur rue je me demande si cela n'augmente sa valeur à mes yeux .
Que voulez vous , je suis influençable , pas vous ?


Noam Chomsky a écrit

« L’Iran n’est, nullement, une menace, pour la région ou le monde. Ce sont plutôt Israël et les Etats-Unis qui menacent le monde entier », a déclaré Noam Chomsky, linguiste de renom et philosophe littéraire.

« La rhétorique ambivalente et ségrégationniste de l’Europe et des Etats-Unis envers l’Iran a atteint un tel paroxysme que Téhéran n’a plus confiance en eux », a fait remarquer lundi, au siège de l’ONU à New York, le penseur américain, devant la presse.

« Toute attitude irréfléchie de la part des Etats-Unis vis-à-vis de l’Iran, aura des impacts irréparables pour l’Occident, une situation bien plus grave que celle de l’Irak, aux répercussions incommensurables », a souligné Noam Chomsky. « L’Iran, a-t-il ajouté, a suspendu volontairement, pendant trois ans, l’enrichissement d’uranium, et renoncé à ses droits légitimes, montrant ainsi, sa bonne foi. En revanche, les Etats-Unis et l’Europe ont abusé de ce geste de bonne intention. »

« Les Etats-Unis accusent d’autres pays de soutien au terrorisme, alors qu’ils sont, eux-mêmes, les plus grands terroristes du monde. », a ponctué Chomsky, avant d’ajouter que, si l’on devait demander des comptes aux violateurs des lois internationales, les Etats-Unis et Israël se trouveraient en tête de liste.

source IRIB (Iran



Le Figaro , Libération, Le Monde, Bernard-Henri Levy, Alain Finkielkraut, Alain Gérard Slama, Jacques Attali, André Glucksmann, Philippe Val et bien d’autres, se sont ainsi époumonés à de nombreuses reprises , pour condamner les idées répugnantes qu’ils lui prêtent avec une mauvaise foi consternante. source Acrimed 2003



2 commentaires:

L'Alchimiste a dit…

On est là à la confluence de toute l’ambiguïté du conflit moyen-oriental. Pour Israël, l’Iran et la Syrie sont les ennemis mortels, sa survie ne tient qu’à la protection des USA contre ces géants démographiques. D’un autre côté le régime théocratique des mollahs est une insulte à la démocratie, bien que les iraniens vivent certainement mieux que du temps du Schah, même si la liberté de parole n’existe pas, les iraniens mangent à leur faim. Les conséquences de l’effondrement de l’empire ottoman en 1918, se font ressentir encore de nos jours dans les Balkans, comme dans cette région du monde. Les influences étrangères s’y sont affrontées de façon sanglante, par états interposés depuis maintenant près d’un siècle. La bonne volonté est inexistante, seuls les armes remplacent la négociation et les grandes puissances, très éloignées géographiquement des éclats de bombes mettent le plus d’huile sur le feu pour prouver leur force. Moi je pense aux victimes de terrorismes, irakiennes, israéliennes, palestiniennes, afghanes… Qui a tort, qui a raison ? Je m’en tape, ceux qui ont raison sont ceux qui souffrent !
L’Alchimiste

Marianne a dit…

Certes celui qui souffre a raison mais je me demandais pourquoi les propos de Noam Chomsky sont autant décriès par tous ces intellos qui par ailleurs encensent le petit timonier tout en gardant leurs convictions d'intellos de gauche.